Brownie au beurre salé

Ingrédients :

– 200 g de chocolat pâtissier
– 120 g de sucre
– 70 g de farine
– 3 oeufs
– 120 g de beurre demi-sel  (prenez une bonne marque)
– des caramels au beurre salé coupés en petits morceaux

 

Recette:

Faites fondre le chocolat avec 2 cuillères à soupe d’eau dans une casserole.
Battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et ajoutez-y le beurre  fondu.
Rajoutez la farine petit à petit tout en continuant de battre votre préparation.
Versez le chocolat dans cette préparation et finissez en ajoutant les morceaux de caramels.
Versez la pâte dans votre moule et enfournez 25 minutes à 180 degrés.
L’intérieur de votre gâteau doit rester fondant.

Verdict:

Attention à votre cuisson ! Mon dernier fondant était complètement cru au centre !
Délicieux mais pas facile à digérer 😉

Brownie au Toblerone®

Ingrédients:

– 145g de chocolat noir pâtissier
– 145g de Toblerone® + quelques morceaux pour la décoration
– 260g de beurre
– 250g de sucre
– 140g de farine
– 4 œufs

Recette:

Battez au batteur électrique votre sucre et vos œufs, jusqu’à obtenir une pâte qui tire vers le jaune très clair.
Faites fondre votre beurre tout doucement. Hors du feu, rajoutez votre chocolat en morceaux et laissez-le fondre. Versez le tout dans votre mélange œufs/sucre. Mélangez-bien.
Incorporer ensuite votre farine et finissez en rajoutant le Toblerone® coupé en petits morceaux.
Versez votre pâte dans votre moule et enfournez 15 minutes à 180 degrés.
Finissez en décorant votre gâteau de morceaux de Toblerone®.

Brownie au chocolat

Encore un classique qui régale toujours nos enfants lors des gouters d’anniversaire.

Ingrédients:

– 200g de chocolat noir
– 100g de noix de pécan hachées en petits morceaux
– 140g de beurre
– 150g de sucre
– 80g de farine
– 3 oeufs

Recette:

Battez au batteur électrique votre sucre et vos œufs, jusqu’à obtenir une pâte qui tire vers le jaune très clair.
Faites fondre votre beurre tout doucement. Hors du feu, rajoutez votre chocolat en morceaux et laissez-le fondre. Versez le tout dans votre mélange œufs/sucre. Mélangez-bien.
Incorporer ensuite votre farine et finissez en rajoutant les noix de pécan.
Versez votre pâte dans votre moule et enfournez 20 minutes à 160 degrés.
Le brownie est un gâteau qui doit restant un minimum fondant et ne pas être sec. Dégustez-le avec une boule de glace, miam !

 

Astuce:

Tant que j’y pense !
Evitez d’acheter les pépites de chocolat toute prêtes. En effet, elles sont faites avec du chocolat de moyenne (voir basse) qualité et leur teneur en cacao dépasse très rarement les 50%.
Préférez une plaque de bon chocolat pâtissier, souvent moins cher au kilo, et cassez-la en morceaux, à l’aide d’un couteau, sur votre planche à découper.

Brownie au chocolat (encore un !)

Ingrédients:

– 40g de beurre
– 200g de cassonade
– 1 oeuf
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille
100g de farine
– 1 cuillère à café de levure
–     1/4 cuillère à café de sel
– 100g de chocolat pâtissier
– 75g de noix de pécan en morceaux

Recette:

Battez votre beurre ramolli jusqu’à obtenir un pâte souple.
Ajoutez-y la cassonade et mélangez bien.
Ajoutez l’œuf puis l’extrait de vanille, battez bien l’ensemble jusqu’à obtenir un mélange léger et légèrement mousseux.
Combinez la farine, la levure et le sel et versez le tout dans votre préparation.
Versez doucement le chocolat en morceaux     et les noix de pécan.
Versez vote pâte dans un moule carré et enfournez 25à 30 minutes à 165 degrés.

Brownie de Caroline

OK, ça ne ressemble pas vraiment au brownie tel que nous le connaissons, ce gros gâteau débordant de matière grasse, moelleux à souhait et vrai cauchemar pour ma la cellulite.
Pourquoi « Caroline » ? Tout simplement parce qu’en réalisant la recette, je m’imaginais Caroline Ingalls, dans La Petite Maison dans la Prairie, avec son beau tablier bleu et son sourire collé à ses lèvres, s’émerveillant devant le délicieux gâteau qu’elle allait offrir le soir à son cher mari, aimant et travailleur, et à ses chères filles tellement adorables, tellement obéissantes que moi, maman de deux têtes blondes bien réelles, ait bien du mal à croire à ce « monde Bisounours ».
N’empêche, cette série qui a été, a et sera suivi par 4 générations au minimum (diffusée à partir de 1974, elle est encore !), aura marqué les esprits et, c’est toujours avec nostalgie, que j’entends les 3 accords débutant le générique 😉

http://dai.ly/xlpi3

Ingrédients:

– 75g de beurre
– 1 jaune d’oeuf
– 2 cuillères à soupe d’eau
1/2 cuillère à café d’extrait d’amande
– 125g de farine
– 1 cuillère à soupe de sucre
– 1 cuillère à café de levure
1 pincée de sel
– 100g de caramel au beurre salé en petits morceaux
– 100g de chocolat pâtissier en petits morceaux
– garniture (voir recette ci-dessous)
– noix en très petits morceaux

Recette:

Combinez le beurre, le jaune d’œuf, l’eau et l’extrait d’amande dans un grand bol. Battez l’ensemble au batteur électrique.
Combinez ensemble la farine, le sucre, la levure et le sel.
Versez le tout dans votre préparation et mélangez-bien.
Etalez la pâte dans un moule carré et enfournez 10 minutes à 180 degrés.
Immédiatement à la sortie du four, versez dans votre moule le caramel au beurre salé et le chocolat pâtissier.
Ré-enfournez 4 à 5 minutes.
Versez votre garniture et saupoudrez de morceaux de noix.
Ré-ré-enfournez 30 minutes.

Garniture:

– 2 oeufs
– 150g de sucre
– 20g de beurre
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille
– 1/2 cuillère à café d’extrait d’amande

Combinez tous les ingrédients dans un bol et mélangez-bien jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Brownie praliné

20 mois. Et déjà une liste de bêtises longues comme 10 fois sa taille !!
Godzilla en culotte courte, je vous dis ! Ou alors Terminator 😉
Bref, vous l’aurez compris, notre petit dernier nous en fait voir de toutes les couleurs. La dernière en date: hier soir, nous participions à une rencontre amicale d’une association dont nous sommes membres. A l’extérieur. Avec plein de monde. On papote à droite et à gauche, Numéro Un s’occupe tranquillement quand tout à coup: OU EST CULOTTE-COURTE ?!
On appelle, on cherche sous les tables, on récupère son frère. Pas de tête blonde à l’horizon.
Je cours vers un trou dans le grillage quand on m’appelle. IL est là.Tout souriant.  Planqué dans un buisson. Observant la scène avec délectation.
Ça se passe de commentaire 😉

Ingrédients:

– 2 oeufs
– 125g de chocolat praliné pâtissier
– 125g de beurre
– 4 cuillres à soupe de farine
– 8 cuillère à soupe de sucre
– 125g de noix en morceaux

5 juin

Recette:

Faites fondre votre chocolat tout doucement dans une grande casserole, qui vous servira de saladier pour la suite.
Ue fois sorti du feu, ajoutez-y votre beurre coupé en petits morceaux et remuez jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.
Ajoutez les jaunes d’œuf et mélangez-bien.
Ajoutez ensuite le sucre puis la farine. Remuez-bien.
Montez vos blancs en neige et incorporez-les à votre préparation sans les casser.
Versez le tout dans votre moule beurré et enfournez environ 40 minutes à 165 degrés.

Verdict:

Nous, on adore !
Moelleux avec un gout de praline pas trop fort, ce que je redoutais.
D’ailleurs, voici tout ce que j’ai réussi à sauver du gâteau pour faire ma photo 😉

Muffins au saumon

Numéro Un entre dans sa phase « Et pourquoi ? ».
Nous pensions y avoir échappé, ses petits camarades l’ayant passé il y a déjà quelques temps.
Alors, dans le désordre, ça donne ça:

– « Pourquoi Maxime il est pas venu au parc ? »
– « Il était là mais il est parti »-« Pourquoi ? »
– « Parce qu’il était fatigué. »
-« Et pourquoi ? »
– « Parce qu’il est arrivé beaucoup plus tôt que nous et qu’il a demandé à son papa de rentrer. »
– « Pourquoi ? »
-« Pour se reposer un peu et prendre son gouter. »
-« Pourquoi il a pas pris le gouter au parc ? »
(retour à la ligne 4)

Ou alors:-« Pourquoi tu gardes la coquille des œufs ? »
– « Pour notre voisine. »
-« Pourquoi ? »
-« Parce qu’elle en a besoin pour l’école. »
-« Pourquoi ? »
-« Pour préparer le cadeau de la fête des papas ».
-« Pourquoi ? »
-« Parce qu’ils font une peinture avec des coquilles d’œuf. »
– « Et pourquoi ? » Etc. Etc. Etc.

J’ai essayé la solution:
« Je garde les coquilles d’œufs pour la voisine qui en a besoin pour son école car les enfants font, pour la fête des pères, un cadeau réalisé avec des coquilles d’œufs peints et que du coup, ils ont besoin de PLEIN de coquilles et que, comme on est super gentil, on lui garde nos coquilles car maman fait beaucoup de gâteaux et qu’il y a beaucoup d’œufs dans les recettes de cookies. »  (On reprend son souffle)
Mais le « Et pourquoi ? » revient quand même 😦

 

Ingrédients pour 4 gros muffins:

– 1 boite de crème de saumon
– 120g de farine
– 2 oeufs
– 2 cuillères à soupe de crème fraiche
– 150g de courgette
– 1 paquet de levure
– 100g de fromage blanc
– sel et poivre

6 juin

Recette:

Taillez la courgette en tous petits dés.
Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Versez votre préparation dans votre moule à muffins et enfournez environ 10 minutes à 165 degrés.

 

Verdict:

Pas mal. J’ai pas trop accroché à la pâte. Mais bon, comme j’avais oublié de poivrer et de saler, je ne dis rien de plus 😉