Les nieulles

La nieulle remonte au 18ème siècle. Il s’agissait d’une pâte très ferme qui était ébouillantée avant d’être cuite au four puis saupoudrée de cendres de sarments de vigne.
La recette évolua selon les régions. La ville d’Armentières lui consacre même une fête ou ces biscuits sont jetés du haut du beffroi de l’hôtel de ville à cette occasion.

Ingrédients:

– 1kg de farine
– 350g de beurre
– 350g de sucre
– 20cl de lait
– 2 oeufs
– 1 pincée de sel
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille

Recette:

Mettez votre farine dans un grand saladier et faites-y un trou au centre.
Versez dans le trou votre beurre ramolli.
Faites fondre votre sucre dans le lait. Lorsque le mélange est tiède, ajoutez-y les œufs. Versez le tout dans le trou, avec le beurre.
Ajoutez le sel et l’extrait de vanille et travaillez votre mélange jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Laissez reposer 2 à  3 heures. Etalez votre pâte et découpez-y des ronds à l’aide d’un emporte-pièce.
Disposez vos biscuits sur une grille recouverte de papier sulfurisé et enfournez 20 minutes à 180 degrés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s